Depuis le 1er janvier 2018, les logiciels d’encaissement doivent tous être à la norme NF525, sous peine d’amende (7500€ !!).

Cette norme à été mise en place afin d’éviter la dissimulation des recettes (mais on sait qu’aucun d’entre vous ne fait du black…), et par conséquent, impose aux nouveaux logiciels une sécurisation et conservation des données. Impossible donc avec cette norme de modifier ou annuler des ventes sans laisser de traces. En cas de contrôle, vous devez donc pouvoir fournir un “certificat de conformité”.

D’une manière générale, si vous devez investir dans un logiciel de gestion de votre centre vous devez penser aux éléments suivant :

  •  La facturation (norme NF525, prel. auto, export comptables…)
  • La gestion (statistiques, abonnements, contrats…)
  • Les réservations (planning, par application, les prospects…)
  • La communication (relance sms, newsletter, campagnes…)