Utilisée à la base en milieu hospitalier pour soigner les accidents de plongée ou les intoxications au monoxyde de carbone, les caissons hyperbare font désormais leur apparition dans de nouvelles applications médicales ou de bien-être.

Comment ça marche?

L’oxygène insufflée pure à 97% sous pression dans les caissons (identique à une plongée sous l’eau, dont la profondeur est variable selon les caissons et limitée hors milieu hospitalier pour plus de sécurité), permet d’augmenter la quantité d’O2 dans l’organisme pour favoriser les échanges gazeux entre les cellules et améliorer la régénération de celles-ci.

Les effets :

Les effets bénéfiques de l’Oxygénothérapie sont nombreux…
On observe surtout des effets sur la régénération cutanée qui favorise la cicatrisation à la fois par production d’élastine et de collagène (efficace contre les rides), mais aussi par régénération des petits vaisseaux sanguins autour des plaies (par vasoconstriction, efficace contre les lésions cutanées type escarres, ulcère ischémiques ou brûlures…).
L’effet cicatrisant de l’oxygénothérapie est également très efficace dans le milieu sportif pour la réparation des blessures (ligaments, tendons, lésions musculaires…)

Les autres applications de l’oxygénothérapie :

– Effet antalgique et anti-inflammatoire par vasoconstriction
– Effet anti-stress par meilleure distribution du flux sanguin oxygéné dans le cerveau
– Effet sur les défenses immunitaires en régénérant les cellules et en augmentant l’action des globules blancs
– Effet sur la consolidation osseuse par régénération des ostéoblastes (cellules formant le tissu osseux)
– Effet sur le sommeil grâce à la l’amélioration de production de mélatonine

Plusieurs témoignages ont permis de conclurent que l’utilisation régulière de l’oxygénation en caisson hyperbare avait des effets antalgiques sur des pathologies tel que la Fibromyalgie ou les rhumatismes (arthrite, arthrose…)

Chez le sportif, la stimulation du métabolisme engendrée par l’hyperoxie, permet à la fois de prévenir les blessures (renforcement et résistance musculaire par production de collagène par activation des fibroblastes), d’améliorer la récupération par l’élimination de l’acide lactique plus rapidement, et, par l’augmentation du taux d’oxygène dans les muscles, favorisera le tonus musculaire.

caisson hyperbare

oxygénothérapie en caisson hyperbare


A ce jour des tests sont en cours dans un de nos showroom sur les effets combinés de l’oxygénothérapie et de l’exposition aux infrarouges en version sauna.

Pour conclure, nous pensons sincèrement que l’oxygénothérapie en caisson hyperbare trouvera sa place autant dans un centre de “bien-être” que dans le milieu sportif (type salle de sport ou d’éléctrostimulation)
Les caissons sont très faciles d’utilisation, totalement “main-libres” et ne nécessitent que peu d’entretien.

*Source : Haute autorité de santé :
https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/rapport_oxygenotherapie.pdf