Salles de Fitness ou Studio d’Ems, votre préoccupation journalière est de garder votre centre propre et désinfecté. Ce soucis de désinfection s’est bien évidemment accru depuis le début de la pandémie de Covid-19.
Il existe plusieurs types de désinfectants, plus ou moins bons marchés, plus ou moins prometteurs… Mais il s’avère que dans la majorité des cas, ces désinfectants sont composés de produits chimiques assez nocifs !

Quand on parle de nocivité, elle s’appuie sur 3 points :

Pour votre santé

Pouvez-vous imaginer le nombre de fois ou vous avez inhalé des produits chimiques??

Pour l’environnement

Et ensuite? Ou vont ces produits désinfectants? Subissent-ils un retraitement?

Pour votre matériel

Ces produits chimiques sont-ils corrosifs? Peuvent-ils abîmer votre matériel ou vos textiles? Ou même vos électrodes de gilets Ems?

Faisons déjà un point sur les deux composés chimiques les plus utilisés pour la désinfection :

Le Chlore et ses dérivés
La plupart des désinfectants sont à base de chlore, on les trouve également sous certains dérivés tel que l’hypochlorite de sodium (Javel – utilisé dans une grande marque vendue par un fabricant de matériel Ems) ou le chlorure benzalkonium; En gros, partout ou vous trouverez un terme dans la composition avec “CHL” vous pouvez être quasiment sûr qu’il s’agit de chlore…
Pas besoin de longue tirade sur le sujet du Chlore, nous le savons déjà, il ne fait pas bon ménage avec notre santé, et encore moins avec l’environnement !
Son inhalation chronique peut amener à de sévères complications.

Une étude Canadienne le prouve : Voir l’étude

Concernant la corrosion, Nous allons prendre pour exemple les électrodes des gilets d’électrostimulation. Celles ci sont faites en acier inoxydable et pourtant… Le Chlore entraîne une corrosion prématuré de ces aciers à moyen terme. Plusieurs retours d’expériences nous sont déjà parvenues concernant des studios d’Ems qui rencontrent des problèmes de corrosions depuis la sur-utilisation de désinfectants (dont ils ignoraient la composition).
Un peu de lecture sur le sujet : La corrosion par le chlore


L’alcool isopropylique :

Appelé également Isopropanol ou propan, cette substance fait partie de la classe des alcools. Il est également très répandu dans les produits désinfectants utilisés depuis cette année dans les salles d’Ems ou de fitness.
A savoir, l’alcool isopropylique est également utilisé dans les solvant et décapants de peintures, dans les pesticides, ou comme additif à l’essence.
Et le plus surprenant, c’est que l’isopropanol est un des composant du… GAZ SARIN !!! A lire : isopropanol et gaz sarin
Comme le prouve la fiche toxicologique en lien ci-après, l’isopropanol est, entre autre, irritant pour les voies respiratoires et la peau.
Cliquez ici pour la fiche toxicologique
L’avantage de l’alcool isopropylique est qu’il n’est pas dangereux pour l’environnement, et qu’il n’altère pas les matériaux.

La désinfection n’empêche pas la recolonisation bactérienne :

En effet, comme le montre le graphique ci-dessous, l’action des produits désinfectants n’est que temporaire. On apprend par ce graphique que 2h30 après la désinfection, le nombre de micro-organisme est pratiquement identique…

Existe t-il des alternatives?

Bien sûr il existe les méthodes de “grands-mêre” que sont le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude… Mais je vous l’accorde, très peu pratique dans l’environnement du Fitness…
L’eau ozonée est une excellente alternative pour la désinfection puisque elle est sans risque pour l’humain, les matériaux et l’environnement. Le gros inconvénient est l’investissement de départ dans un système d’ozonation de l’eau, et l’appareillage reste très peu pratique à notre utilisation.
Il existe par contre des systèmes beaucoup plus abordables pour la désinfection à l’ozone des gilets d’éléctrostimulation ou des accessoires de fitness.

L’autre option : La désinfection aux Probiotiques !

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui ont des effets bénéfiques sur la santé (nous les connaissons dans le domaine de la nutrition). Ces probiotiques utilisés en décontamination (que l’on préfère dans ce cas au terme “désinfection”) fournissent en effet un nettoyage microscopique efficace en assurant un rééquilibrage biologique sain et sécurisé. Ils éliminent à la fois les bactéries pathogènes (les mauvaises bactéries) et détruisent implicitement les mauvaises odeurs. Et, chose importante, ils évitent la prolifération de ces mauvaises bactéries sur le long terme !
Pour (beaucoup) simplifier : Les probiotiques empêchent les bactéries pathogènes de se “nourrir” ce qui amène ensuite à leur élimination naturelle (Principe de la “compétition d’exclusion”).
Cette élimination naturelle et sans produits chimiques préserve totalement notre écosystème, ne détériore aucuns matériaux, et est totalement sans danger pour notre organisme.
Les dernières études montrent également que les probiotiques réduisent les effets du Coronavirus sur le long terme.
Cliquez : Etude sur les probiotiques et les infections virales

désinfection probiotiques

désinfection probiotiques

En conclusion, l’utilisation de produits chimiques, nocifs dans plusieurs domaines, n’est pas une fin en soi car il existe des alternatives.
N’hésitez pas à nous envoyer vos témoignages !